ALPHADEV adopte une Politique de Protection de l’Enfant

Les enfants et les jeunes doivent pouvoir vivre dans une atmosphère sûre, positive et encourageante. Des normes de comportement écrites, pour tous, doivent définir un comportement acceptable et un comportement inacceptable envers les enfants et les  jeunes. Ces directives peuvent contribuer à minimiser les risques de maltraitance et à éviter que de fausses allégations soient faites contre des membres du personnel ou d’autres représentants.

C’est pour cette raison que l’ONG ALPHADEV a jugé nécessaire d’élaborer  une politique de protection des enfants.

D’énormes initiatives ont été menées depuis 2009 pour la formation et réinsertion socio professionnelle des jeunes. Ainsi, plus 400 jeunes de 15 à 25  ans ont été formés dans les régions de Dakar et de Kaffrine.

Pourquoi la protection

La priorité d’ALPHADEV est de promouvoir les Droits de l’enfant afin de les protéger  contre les atteintes éventuelles. Cette intention ne peut se réaliser que si l’ONG se positionne clairement par rapport au bien-être de l’enfant à travers les relations qu’elles entretiennent avec lui dans son encadrement, son orientation, son rapport avec les tiers et son insertion socio professionnel au sein de l’organisation et de la communauté.

La protection est le terme utilisé pour décrire les responsabilités et les activités entreprises pour sensibiliser et prévenir  les abus au sein de l’organisation.

Dans une société en perpétuelle mutation ou la maltraitance comme la négligence ; les  violences physiques, morales et sexuelles sur les enfants occupent une place très importante, avec une absence de dénonciation, seul la prévention, l’engagement et la diffusion d’information sont les meilleurs remèdes pour faire face à ces fléaux.

Processus d’élaboration du document de politique protection

Un exercice de consultation a impliqué tous les acteurs qui interviennent dans le cadre de l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de promotion des droits des enfants, d’insertions socio professionnelles. L’objectif de ces consultations était de recueillir des informations afin d’élaborer une politique de protection des enfants.

Des ateliers internes et externes ainsi que diverses rencontres d’échanges ont été tenus sur la conception et l’appropriation de la politique de protection des enfants.

Les  activités les plus saillantes sont entre autres la formation du personnel, la mise en place d’une équipe de réflexion, l’administration de questionnaire auprès de tous les acteurs (direction, enseignants, chefs d’ateliers ,parents…), des focus groupes avec les élèves pour une meilleure prise en compte de leurs préoccupations dans le document de protection, et des ateliers de restitution pour valider l’étude diagnostique.

Cette politique sera continuellement mise à jour afin d’intégrer les meilleures pratiques du moment et d’obtenir un engagement interne pour la protection des enfants en assurant la promotion des bonnes pratiques et des moyens de reconnaître, de rendre compte et de réagir positivement face aux cas de violence envers des enfants.

Les grandes lignes de la  politique de protection des enfants et des jeunes

Pour  ALPHADEV, la protection de l’enfant passe par l’élaboration des normes et procédures de protection des enfants au sein de l’organisation. La Politique de Protection de l’Enfant de L’ONG ALPHADEV est une déclaration mais aussi un acte qui indique les aspirations de l’ONG, particulièrement dans ses zones d’intervention où il est important de tenir compte de la compréhension de la notion de violence sur les enfants au niveau local tout en prenant en compte des aspects sociologiques, religieux et culturels.

Le document est constitué des éléments suivants :

  • Une déclaration d’engagement de l’ONG ALPHADEV sur la protection de l’enfant.
  • La définition et les différents types de violences à l’égard d’un enfant.
  • Le Code de Conduite des employés et des personnes en contact avec les enfants
  • Le code de conduite des élèves.
  • Le mécanisme de mise en œuvre et de gestion des soupçons de cas d’abus.
  • Le plan d’action 2014-2016  mise en œuvre de la politique de protection des enfants.

 Ensemble nous devons veiller au respect et à l’application de la politique pour mieux protéger nos enfants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*